COVID-19

Clicqué ici pour accéder aux autres nouvelles

Communiqué aux sociétés de l’ACMV

Aides fédérales en cas d’annulation d’événements 

Les demandes relatives à des manifestations qui auraient dû avoir lieu entre le 12 décembre 2020 et le 31 mars 2021 mais qui ont été annulées définitivement ne devront dès lors plus indiquer que la raison pour laquelle l’événement en question n’a pas été reporté. Il n’est plus nécessaire, pour cette période, de fournir de justification détaillée faisant référence aux directives des autorités.

https://www.bak.admin.ch/bak/fr/home/themes/covid19/massnahmen-covid19/bereiche-musik-theater.html

Les demandes doivent être formulées jusqu’au 30 novembre 2021.

Aides fédérales pour prises en charges des salaires des directeurs-trices en cas d’interruption de l’activité en complément des aides cantonales

En complément des aides cantonales déjà accordées, l’Association Suisse des Musiques peut entrer en matière pour une aide fédérale.

Principe :

Les salaires payés sans répétitions ou concerts sont considérés comme «dépenses inutiles». Cela signifie ce qui suit : si les salaires ont été payés malgré l'annulation des répétitions et des concerts et que la société dispose de preuves écrites pour le versement de ces salaires, elle peut faire une demande auprès de l’ASM.  

Dates de prise en compte :

1. Dans les cas où une demande d'indemnité de chômage partiel a été rejetée par le canton ou l'instance de recours, les salaires peuvent être pris en compte à partir de la date de dépôt de la demande auprès du canton, le plus tôt possible étant le 26 septembre 2020. 

2. Lorsque les associations font une demande à l’ASM sans avoir préalablement fait une demande auprès du canton, la date à laquelle l'activité du salarié a cessé (mais a continué d'être rémunérée) est déterminante. Cela devrait être à partir du 28 octobre 2020 au plus tôt, car les répétitions étaient encore possibles jusque-là (exceptions dans certains cantons qui ont pris des mesures plus strictes déjà avant cette date).

3. Partant du principe que les aides ne peuvent être cumulées, les sociétés doivent tenir compte dans leur demande d’indemnités déjà perçues des autorités cantonales pour les mêmes périodes.

https://www.bak.admin.ch/bak/fr/home/themes/covid19/massnahmen-covid19/bereiche-musik-theater.html

Répétitions en présentiel

Les mesures annoncées antérieurement restent en vigueur, à part la limite de rassemblement des jeunes musiciens qui sera portée à 20 ans dès le 1er mars.

 

Martigny, 24. février 2021
Le Président de l’ACMV

Christian Bohnet

Information de l'ASM

Indemnité pour pertes financière:

salaires éligible Plus...

Indemnité pour pertes financière:

réduction de l’obligation de justification jusqu’à fin mars Plus...

Communiqué aux sociétés de l’ACMV

Aides fédérales en cas d’annulation d’événements 

Elles sont toujours possibles, même si les exigences sont plus élevées. Ne peuvent être compensées que des pertes dues à l’annulation définitive d’un événement culturel. La perte de sponsors, d’amis, de subventions, de recettes de loto ou autres ne peut pas être prise en compte.

https://www.bak.admin.ch/bak/fr/home/themes/covid19/massnahmen-covid19/bereiche-musik-theater.html

Les demandes doivent être formulées jusqu’au 30 novembre 2021.

Mesures fédérales et cantonales de limitation de l’activité des sociétés de musiques

Les mesures annoncées dans le communiqué du 14 décembre sont complétées de la manière suivante :

Les répétitions partielles demeurent possibles, aux conditions précisées par l’Organisation cantonale des secours (OCVS) à savoir : « Les activités culturelles non professionnelles comme une répétition de musique sont soumises aux règles suivantes : elles sont possibles si elles ne concernent pas plus de 5 personnes > 16 ans - 10m2 par participant. Il est nul fait mention ni dans l’ordonnance et ni dans le rapport explicatif, qu’une personne ne peut pas faire partie de plusieurs groupes, même si effectivement ce brassage n’est pas recommandé.

Comme le rappelle le Conseil d’État, la possibilité de continuer votre pratique s’accompagne de l’obligation de maintenir strictement les prescriptions relatives à la distanciation sociale et l’hygiène ainsi que sur la mise en application rigoureuse des plans de protections. »

Pour les jeunes de moins de 16 ans, il n’y a aucune limitation.

Le cas échéant, des directives des autorités communales doivent encore être observées par les responsables des sociétés.

Actions de l’Association suisse des Musiques en matière de défense de la musique de fanfare

La Direction de l’ASM agit actuellement dans trois directions :  

  1. Obtenir plus de souplesse de la part de la Confédération dans l’attribution des compensations pour pertes revenus. En effet, il apparaît que le lien de causalité direct entre la pandémie et l’événement annulé reste difficile à établir.
  2. Obtenir le même traitement que les ensembles professionnels en matière de répétition. Pour l’ASM, il n’est plus acceptable que la musique à vent non professionnelle soit stigmatisée comme une activité à risques.
  3. Obtenir dès le mois de mars l’autorisation d’organiser à nouveau des événements culturels, avec des plans de protection adaptés.

 

Martigny, le 18 janvier 2021

Le Président de l’ACMV

Christian Bohnet                                       

 

Communiqué aux sociétés de l’ACMV

Indemnisation des directeurs musicaux pour leur perte de salaire

Les sociétés de musique peuvent disposer d’une compensation s’élevant à 80% du salaire (charges salariales non comprises) pour la perte d’heures de travail de leur directeur. La période concernée s’étend du 26 septembre au 31 décembre 2020. 

La demande formelle doit être envoyée jusqu’au 15 janvier 2021.

Les conditions précises d’octroi de cette aide, les documents à compléter et les adresses figurent sur le site :

https://www.vs.ch/fr/web/culture/indemnisation-directeurs-musicaux-organistes

Mesures fédérales et cantonales de limitation de l’activité des sociétés de musiques

Les mesures précisées dans le communiqué du 14 décembre restent inchangées.

Le comité cantonal veut croire en une reprise des activités musicales de nos sociétés dès la fin janvier 2021. En attendant, il souhaite aux comités, directrices et directeurs, musiciennes et musiciens et à leurs familles de bonnes fêtes de fin d’année.

Martigny, le 24 décembre 2020

Le Président de l’ACMV
Christian Bohnet     

Communiqué aux sociétés de l’ACMV

Evolution de la situation pour les fanfares, harmonies et brass band

Dans sa conférence de presse du vendredi 11 décembre, le conseil fédéral a annoncé de nouvelles mesures qui impactent encore une fois fortement la vie des sociétés de musique, notamment :  

  • interdiction des manifestations publiques, à l’exception des fêtes religieuses (50 personnes), des assemblées législatives, politiques et des funérailles ;
  • interdiction des activités de loisir à plus de 5 personnes à la fois ;
  • interdiction des activités culturelles non professionnelles  à plus de 5 personnes à la fois.

A l’évidence, les répétitions générales et concerts des fanfares, harmonies et brass band doivent être suspendues, au moins jusqu’au 22 janvier 2021.  

Les répétitions partielles demeurent possibles, à condition qu’elles ne dépassent pas 5 personnes, y compris le directeur-la directrice, et que toutes les mesures de précaution sanitaire ont été prises. Notamment, le masque doit être porté s’il ne gêne pas la pratique de l’instrument.

Pour les jeunes de moins de 16 ans, il n’y a aucune limitation.

Le cas échéant, des directives des autorités communales doivent encore être observées par les responsables des sociétés.

Ces mesures entrent en vigueur le samedi 12 décembre 2020.

Martigny, le 12 décembre 2020
Le Président de l’ACMV
Christian Bohnet

Information de l'ASM

Accèdez à l'aide du lien suivant au 17e Newsletter

PDF

Information de l'ASM

Accèdez à l'aide du lien suivant au 16e Newsletter

PDF

Information de l'ASM

Accèdez à l'aide du lien suivant au 15e Newsletter

PDF

Communiqué aux sociétés de l’ACMV

Décisions du Conseil d’Etat du canton du Valais

Dans sa conférence de presse du mercredi 21 octobre, le Conseil d’Etat a pris de nouvelles mesures visant à lutter contre la propogation de l’épidémie COVID 19, notamment :

  • interdiction des rassemblements de plus de dix personnes dans l’espace public, en particulier sur les places, promenades, trottoirs et sentiers ainsi que dans les parcs ;
  • interdiction des rassemblements et rencontres de plus de dix personnes dans l’espace privé ;
  • interdiction des manifestations et activités de plus de dix personnes dans l’espace public et privé (demeurent réservées les exceptions qui peuvent être prononcées par le Conseil d’Etat notamment s’il existe un intérêt public prépondérant) ;
  • fermeture des lieux de divertissement et de loisirs (cinémas, théâtres, musées, bibliothèques et médiathèques, fitness, centres de bien-être, piscines et bains publics, bowling, salles de concert et autres lieux assimilés ou analogues ; à l’exception des infrastructures de wellness des hôtels destinées à leurs propres hôtes) ;
  • renforcement des contrôles par les autorités communales ;

A l’évidence, les répétitions et concerts des fanfares, harmonies et brass band doivent être suspendues, au moins jusqu’au 30 novembre 2020.

Ces mesures entrent en vigueur le jeudi 22 octobre.

Martigny, le 21 octobre 2020 

Le Président de l’ACMV
Christian Bohnet

 

Communiqué aux sociétés de l’ACMV

Evolution de la situation pour les fanfares, harmonies et brass band

Répétitions de musique : elles sont désormais possibles, avec des conditions à respecter.

  • Les personnes qui présentent des symptômes doivent rester à domicile.
  • Les personnes à risque décident elles-mêmes de leur participation.
  • Se laver ou se désinfecter régulièrement les mains
  • Vider l’eau de condensation précautionneusement
  • Maintenir une distance de 1,5 m. Pendant la répétition : 1,5 m vers l’avant et 1 m de côté.
  • Laver/désinfecter régulièrement les surfaces et objets, ainsi que les instruments collectifs
  • Ordonner les mesures et en assurer/imposer le respect
  • En cas de non-respect des règles de distance, garantir la traçabilité d’éventuelles chaînes d’infection. Le comité conseille de prendre à chaque fois une photo de l’ensemble pour pouvoir déterminer, le cas échéant, les différents contacts lors d’une répétition.
  • En tout temps, observer les directives de l’OFSP, du Service de la Santé, de la commune quand celle-ci met les locaux à disposition.

En outre, il existe une hotline : 058 433 01 44, qui répond à toutes les questions en suspens au plan sanitaire.  

Si une personne est infectée par le Covid 19, tous les contacts à moins de 1,5 mètre et qui ont dépassé une durée de 15’ sont contactés et mis en quarantaine.

Suivant la taille des locaux de répétitions, la reprise en répétition d’ensemble paraît compliquée. Le comité de l’ACMV invite les responsables des sociétés à imaginer d’autres modèles de travail : partielles, demi-générales, petits ensembles, etc..

Dans ce cas, les sociétés peuvent solliciter les communes pour pouvoir disposer régulièrement de locaux qui permettent les espacements nécessaires.

Pour l’affichette et d’autres informations, prière de se référer au site de l’ASM : https://www.windband.ch/fr/home/coronavirus-news/

Concerts en salle

Les mesures de distanciation et de protection sont les mêmes que pour les autres regroupements.

Les recommandations figurent sur le site : https://www.ocvs.ch/ ou dans ce document.

Indemnisation des directeurs musicaux et organistes des sociétés de musique pour leur perte de salaire

Pour les sociétés qui ont payé leur directeur-trice, un fonds de compensation est disponible. Le formulaire électronique est à disposition sur le site du Service de la Culture. La société peut prétendre à une compensation de 80% du salaire pour une période allant du 16 mars au 30 juin.

Attention au délai de demande : 20 septembre 2020.

https://www.vs.ch/fr/web/culture/indemnisation-directeurs-musicaux-organistes

Le comité de l’ACMV recommande à chaque société ou personne concernée de suivre avec attention les informations, qui évoluent de jour en jour.

Martigny, le 7 septembre
Le Président de l’ACMV
Christian Bohnet